Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La culture de Bia Hoi

Le Vietnam ne cesse de surprendre les voyageurs par son patrimoine culinaire très différent par rapport au reste de l’Asie du Sud-est. Du fait d’un passé colonial mais aussi de sa propre histoire, c’est au Vietnam que vous trouverez une fusion incroyable en matière de consommation de bière : le Bia Hơi, un mélange de tapas espagnol et de bière pression germanique. Le terme Bia Hơi peut désigner à la fois la bière à pression (en tant que boisson), la brasserie (en tant qu’endroit) et un trait culturel (l’habitude de boire un verre dans une brasserie).
Dans les villes comme Hanoi, Hue, Saigon, c’est facile de repérer des Bia Hơi, en plein air, sur les trottoirs ou dans les échoppes. Ces institutions dégagent une ambiance comme les bars à tapas en Espagne donc très décontractée. Les Vietnamiens se ruent vers ces endroits en fin d’après-midi, entre collègues ou amis. Donc Bia Hơi est un lieu de rencontre sociale très tyique. Que l’on soit employé de bureau, ouvrier, charpentier, fonctionnaire, chef d’entreprise…n’importe qui peut prendre un verre ici.
Pour comprendre cette tradition de Bia Hơi, il faut remonter aux années 1960, la période où le Vietnam était en pleine guerre américaine. Pour ravitailler l’armée vietnamienne, le riz était une nécessité absolue. Or la consommation d’alcool de riz était encore une habitude très répandue à l’époque. Du coup, on devait diminuer la production d’alcool de riz, voire l’interdire. La bière à pression est née comme une alternative à l’alcool. Suite à la guerre américaine, c’était la fameuse société de subvention. L’Etat assurait le droit exclusif de distribuer des denrées alimentaires pour les citoyens. Les Hanoïens devaient faire la queue pendant des heures devant les points de distribution pour obtenir un verre de bière pression. Puis on se servait des aliments pas chèrs comme cacahuètes ou toffu pour accompagner la bière. C’est là où on trouve la similitude avec le tapas espagnol. On peut dire que cette boisson était un luxe à l’époque. Et puis à partir de 1994, c’était la fin de l’embargo américain, la bière à pression est devenue démocratisée.
Aujourd’hui, même si on peut trouver le Bia Hơi un peu partout au Vietnam, cette tradition reste quand même l’unique trait culturel à Hanoi. Autrement dit, Hanoi est la meilleure ambassadrice de la culture de Bia Hơi au Vietnam. Contrairement à la bière en bouteille ou en cannette, la bière à pression est fabriquée et se consomme dans la journée sans conservateur. La bière vietnamienne est relativement légère (entre 3% et 4.5%) et très bon marché.     
Mais où sont situés les vrais Bia Hơi à Hanoi? Sur Internet, vous trouverez facilement les suggestions comme Ma May, Luong Ngoc Quyen et Ta Hien. Méfiez-vous de ces adresses. Pourquoi? Certes, vous trouverez certainement la bière à pression mais autour de vous est une foule de jeunes routards. Ambiance assurée mais c’est l’usine à gas
Les vrais Bia Hơi se trouvent en dehors de la zone touristique. C’est là où les simples Hanoïens se rencontrent en fin d’après-midi, en discutant de tout et de rien. 
Devant l’établissement, les mobilettes sont garées sur les trottoirs. Logique parce que les gens rentrent du boulot et après quelques verres, ils rentrent chez eux pour dȋner.
Il faut savoir que la société vietnamienne se base sur le réseautage. Bia Hơi est l’un des endroits propices à élargir votre réseau. Les amis de vos amis sont vos amis. Donc peut-être un ami de votre ami est directeur d’école, et si un jour vous avez besoin d’aide pour faire entrer votre enfant dans une école prestigieuse, vous saurez à qui vous devrez faire appel.
Alors, prêt vous plonger dans la vie authentique des Hanoïens? Nous proposons une session de Bia Hơi dans nos collections Espapade Urbaine et Circuit Découverte. On vous emmène à la rencontre des locaux, dans un endroit où vous êtes pratiquement le seul étranger dans la foule. En plus de la dégustation de la bière et des mets typiques, on vous expliquera les us et coutumes au tour de la table. C’est ça la vraie découverte de Bia Hơi.
PARTAGER:

1 Comment

  1. […] les restaurants de rues restent ouverts tard le soir. Même les plus petits bars, les fameux Bia Hơi, proposent toujours quelque chose à grignoter, que ce soit des graines, du poisson fumé, des […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *